Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Chroniques de l’Irib > Un héros US de l’espace vient-il de mourir ?
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Un héros US de l’espace vient-il de mourir ?

jeudi 6 septembre 2012, par Pierre Dortiguier

Dans le cours de l’actualité, la mort d’un homme passe vite, sauf s’il symbolise tout un mouvement d’idées ou s’identifie à un événement : feu Neil Amstrong du vol d’Apollo 11 est de ceux-là, et son mot contesté, du reste "un petit pas pour l’homme, et un grand pas pour l’humanité" reste attaché à une démonstration US de puissance, qui a trouvé des admirateurs et un nombre également élevé, au pays même, y compris, d’insiders, j’entends, au sein de la NASA, de contestataires et de réfutateurs !

Rappelons que des trois hommes de cette expédition première que l’on montre fouler le sol lunaire, l’un, Aldrin, a un temps perdu la tête ou n’aurait pas supporté le choc, versant dans l’alcoolisme et la dépression, puis, devenu, grâce, vraisemblablement, à des "nègres littéraires", un auteur propre à mettre son nom sur des romans de science fiction ; un autre est mort d’accident, renversé par une motocyclette, en Asie, et le troisième, qui vient de mourir, a eu une vie d’instructeur plutôt discrète, et à l’étonnement des rares qui le rencontraient, se montrait peu bavard, sur son voyage, et longtemps n’accorda pas d’interview : "oublions le passé, et soyons amis", comme dit la scène d’une opérette ; ce ne fut pas le cas du jeune reporter Bart W. Sibrel, réalisateur d’un film contestataire de l’expédition, en 2001, qui intima, le 9 septembre 2002, dans un hôtel de luxe de Berkeley Hill, l’acolyte de Amstrong, à savoir, le deuxième homme à poser son pied, sur le sol lunaire, "Buzz"Aldrin, ancien de l’académie militaire de West point, de jurer, sur la Bible, la véracité de son expédition, de lui assurer, sur le livre sacré d’une majorité d’Américains, qu’il avait réellement accompli cette mission lunaire, qui reçut un direct au menton, comme réponse, après s’être déjà fait jeter de la maison d’un cosmonaute du vol Apollo 12 auquel il posait trop de questions ; mais l’importance de la réputation américaine mérite une certaine patience ! Sans causer trop de fâcheries !

L’auteur, célèbre en Allemagne, Germon L. Geise, dans son livre "Les Ombres d’Apollo", qui est une critique systématique, avec abondance de photos décryptées et démontrées retouchées, de tous les vols Apollo, datant de 2003, précise "qu’Aldrin est le seul astronaute, qui, depuis son vol de 1969, ne s’est pas lassé d’apparaître, dans tous les shows télévisés, où son séjour lunaire n’a, du reste, jamais été mis en doute. Les questions directes, Aldrin, dans ses interviews, les a toujours esquivées". Mais, sans entrer dans les débats techniques et trop polémiques, il faut se souvenir que, le 16 octobre 2002, la chaîne Arte franco-allemande diffusa un film documentaire "Kubrick, Nixon et l’homme sur la lune" de William Karel, qui se présentait comme un mélange de faits, de fiction et d’hypothèses sur l’alunissage, et on y apprend de la veuve du réalisateur américain que Kubrick avait collaboré, aussi, avec la NASA ! C’est ainsi que deux ans avant Apollo 11, le film sortait, dans les salles du génial expert en truquages cinématographiques, Kubrick, explicitement, intitulé "2001, Odyssée de l’espace", lequel avait un antécédent soviétique, le film en couleur de Pavel Klushantsew, "la route des étoiles", tourné, en 1954, à Léningrad ! Il fut terminé, au moment du lancement de Spoutnik 1 ; et il est indéniable que Stanley Kubrick l’a imité, dans son "2001 Odyssée de l’Espace" ! Les paroles historiques sont éclatantes et mémorisables, mais faut-il encore qu’elles accompagnent et ne succèdent pas à un événement, c’est ce qu’explique Gernot L.Geise, dans la suite de son ouvrage. De toute façon, sachez que les originaux de ce premier voyage ont, malencontreusement, (?) disparu* ! C’est une négligence, aux dimensions de la NASA, gigantesque !

*http://www.lemague.net/dyn/spip.php...

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier