Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Téhéran sans vous
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Téhéran sans vous

mercredi 26 mars 2014, par Pierre Dortiguier

Je n’ai point traversé les rues si bousculées
De voitures empestant un air porteur de mort,
Que vos mains doucement à mes doigts emmêlées
Préservaient de causer un bien funeste sort !
Je rêvai de voler sur le blanc Demavend
Pendant que vous goûtiez l’éclat d’un temps pluvieux
Mais toujours plus vif, et pur comme le Zend
De l’ancien Avesta, sur le séjour des dieux !
Je vous cherchais en vain, à travers le Passage,
Dans l’ancien Téhéran, chez l’artisan si pieux,
Et jusqu’à Ispahan sur la place du Sage
Au concert de musique et sur l’eau de ces lieux,
Les traits de votre ville ornant votre visage,
Avec ses lèvres larges et ses joues si riches ,
Les yeux marrons des arbres offrant un bel ombrage,
Me faisaient entendre vos pas souples et proches
Mon âme dit alors que la Ville est ailleurs
Transportée avec vous, sous des climats meilleurs.
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier