Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Shab-e Yaldâ
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Shab-e Yaldâ

jeudi 22 décembre 2011, par Pierre Dortiguier

J’ai connu le solstice en un hiver d’Auvergne,
Quand retournant au lieu qu’un présent trop sombre
Enfouit dans l’oubli, dont plus rien ne témoigne,
Hors les pierres sans voix d’une vision funèbre,
Les rochers m’apparurent aux forêts enlacés
Ils appelaient le feu qui notre monde éclate :
Et la flamme surgit sur ces bois déplacés
Par des mains fébriles qu’aucun démon tourmente.
La lumière a jailli dans cet épais royaume,
Et elle est comme Ormuzd sur elle ramassée,
Alors que l’étendue d’Ahriman est vaste et sans âme,
Comme un discours sans rythme ou une foi faussée !
Que nous eussions aimé entendre alors chanter
Quelque voix iranienne en cet endroit perdu
Où nous ornions la table et aimions apprêter
Broderies et symboles dont le respect est dû.
Il reviendra ce temps de la lumière vive,
Où tout retourne Dieu sans que le mal nous suive !
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier