Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Mort de vingt-quatre collégiennes iraniennes..
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Mort de vingt-quatre collégiennes iraniennes..

mercredi 24 octobre 2012, par Pierre Dortiguier

La vétusté due au manque de pièces de rechange est un des effets du long blocus trentenaire dont l’Iran est l’objet, indépendamment des récentes sanctions ou « mesures restrictives » comme on les appelle en langage diplomatique. Des collégiennes dans une sortie de classe, à 500 km de Téhéran, ce 20 octobre, en ont perdu la vie, tombant dans le ravin, car les freins du car, selon le rapport de la police, ont lâché.

La mort des vingt-quatre collégiennes d’Iran
Est l’épine du cœur que nos tableaux montrent
En Europe mystique, où Jésus perd son sang !
Elle est une douleur dont nos sens se pénètrent
La cause est mécanique, et doit être montrée
Pour éclairer le monde sur une conséquence
De la façon vile dont l’Asie est traitée :
Quand par un blocus le mal reprend sa force !
L’enquête a révélé ce fait étourdissant,
L’autobus en question a dû lâcher ses freins ;
Sur le sol que la pluie avait rendu glissant !
Comme un fauve enfermé dont on brise les reins !
C’est cette souffrance d’un corps bien maltraité
Que le pays exhibe en certaine occasion,
Faisant de toute route un lieu de vérité ;
Car aucun n’est alors dupe de l’illusion
D’un droit « occidental » moteur de perdition,
Auteur du grand crime que l’on nomme sanction !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier