Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Mehmet II
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Mehmet II

jeudi 26 janvier 2012, par Pierre Dortiguier

Je ne partage point la gloire de Mehmet
Second* du nom sacré, à Constantinople,
D’où le Français garde le nom de Mahomet ;
Mais observe ce que prononce le peuple
Mohammad, on le sait, dit le très illustre ;
Et certain d’ajouter que deux mots le composent :
Moha, qui en sanscrit , est maha** d’Inde pure,
De là Maharani dont les pas lents séduisent,
Et mad pour généreux,d’où mard** la grandeur d’homme
Convenable à celui qui conquiert sa maison,
Raconte à vos genoux tous les objets qu’il nomme
Vous voyant en écho de sa propre raison
Mohammad seul reçoit des caresses célestes
Qu’un Mohammed second connaît dans les poètes !

**Mehmet II vainqueur de Constantinople, en fait chef du parti musulman qui maintint le clergé et le patriarcat après, selon la reconstitution de l’école russe du mathématicien-statisticien et historien, depuis 1973, Anatoli Fomenko, une lutte civile où le parti des Franks et des Grecs fut vaincu, ce qui causa l’implantation humaniste en italie, le développement de Rome imitant Constantinople, etc.

*« Mard », en persan, l’homme, apparenté à « mart-is », ou « Mars ». « Med » en ancien allemand signifie « grand », le nom serait donc pour certain polyglotte, « deux fois grand », désignation hautement sacrée !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier