Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Massouleh*2009
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Massouleh*2009

vendredi 13 janvier 2012, par Pierre Dortiguier

Der in chekki nist, gardez-vous d’en douter !

Comment ne pas sourire au contact de vos yeux
Qui fixent leur objet avec la révérence
Etrangère au regard brillant ou ennuyeux,
Que le statuaire accorde à la divine race ?
Je me retrouve en vous, lorsque je fais silence,
Et comprends aussitôt ce qui m’avait porté
A saisir l’attention qui guide votre trace :
Vous calculez de tête, en toute liberté.
C’est une profondeur que l’ignorant néglige,
Car il croit tout savoir, pourvu qu’il parle et veuille
Ranger d’autorité ce que le goût seul juge ;
Mais l’art est difficile à celui qui l’accueille.
Il demande un support, que votre œil peut donner,
Une décision ferme où l’ordre se repose,
Bref la paix laborieuse où vous savez mener
En fille de la terre, que l’été nous propose !
C’est ce temps délicieux qu’est votre anniversaire ;
Je le prends à témoin de votre destinée,
Après l’air et le feu qui roulent dans leur sphère,
Voici que doit régner votre patience innée.
Elle a pour elle Allah, qui défend votre honneur,
A créé sous le Ciel cette apparence aimable
Et combien forte à voir, brillant plus qu’un bonheur,
Car elle est nécessaire et de respect nous comble !
Songez bien Faezeh à cet instant lointain,
Vous exhibiez ravie, en vos habits de fête,
A Massouleh séduit par votre port hautain,
Quelque force sereine qu’aucun fléau n’arrête !
Je vous y contemple, descendant en moi-même,
Tant votre grand talent déborde jusqu’à l’âme !

* Dans la province du Gilan, village de montagne du nord boisé d’Iran, fort pittoresque et singulière à voir, avec ces toits terrasses communiquant et servant de cours aux voisins, et sa population encore ariane, pour le dire avec Gobineau, arian, comme Iran, désignant une ancestralité première ayant apporté la culture et imposé un ordre tenu avec raison pour divin (Ur-ahnen, en allemand, d’où Uranie, Uranus, « aus dem Urahn » : venu de l’ancêtre originel, etc.) ou simplement beau et juste. Aussi ses habitants sont, on le conçoit, peu nombreux, près de 900 !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier