Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Ma chambre de Téhéran
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Ma chambre de Téhéran

jeudi 10 juillet 2014, par Pierre Dortiguier

C’est là un beau voyage au milieu de la chambre
Où le coeur et le goût voisinent en votre absence,
Car vous y êtes toujours, comme un oiseau sur l’arbre
Qui vole et laisse un nid, qui portera sa trace.
Vous êtes généreuse en me l’ayant donnée
Et je vis le soleil éclairer le balcon
Comme reconnaissant votre flamme bien née
Nourrie de vers d’Hafez, au langage fécond
Et dans votre vitrine un Coran a sa place,
En quoi elle est vivante et son bois m’intimide
Avec cette impression d’entasser le fugace
Empreint d’éternité que votre âme demande.
J’y retrouve les ans d’une existence jeune
Qui a rendu jaloux l’ange attaché aux pas
De vos courses nombreuses et ainsi se promène
Aux lieux de souvenirs charmés de vos appas.
Les vêtements, le lit, le bureau, le tapis
Respirent le bonheur de vos sens assoupis.
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier