Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles politiques > Le tigre de Sibérie griffe les médias français
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Le tigre de Sibérie griffe les médias français

mardi 8 janvier 2013, par Pierre Dortiguier

Ceci semble un conte, et pourtant l’épisode que relate la station "La Voix de la Russie" [1] que nous conseillons à nos bienveillants lecteurs, a plus d’importance, qu’une anecdote : elle est, sans jeu de mot, la prise, main dans le sac, de voleurs de vérités et de faux monnayeurs, qui altèrent les monnaies et prétendent ainsi acheter les consciences !

Tout d’abord cette station se veut – par un mot juste - une réinformation de ce qui est déversé, par un bourrage de crâne, dans la tête des Français auxquels l’on veut faire croire qu’il y a deux Russies, l’une pussyriotiée, enfermée dans des camps, une jeunesse friande de visiter Neuilly sur Seine, et préfère être sans travail mais entretenue en France que vivre sans liberté, ou « conscience politique », ou des milliardaires aussi en cage, qui ont conservé du communisme l’aspiration au bonheur du peuple, et de l’autre une troupe d’ours, qui se propose la restauration du tsarisme, de l’autocratie même si 62% des gens ont voté Poutine, lesquels il est vrai n’ont pas été évangélisés, comme les Libyens, par BHL et ses apôtres !

Ainsi quand Depardieu, riche – non pas richissime (pour cela il faut aller au Mexique, où la Miss nationale tombe, à 20 ans, avec son fiancé, les armes à la main, en défendant la drogue, ou consulter le magazine Forbes et jeter toujours un œil sur le portrait de la Reine de Grande Bretagne !) - et de souche prolétarienne communiste va en Russie, c’est un torrent d’imprécation, comme s’il amenait le trésor français à la semelle de ses souliers (pour reprendre un mot attribué à Danton), et quand une fille de bonne famille, Brigitte Bardot repentie du milieu malsain du Cinéma corrupteur – dont il ne s’agit pas de produire ici les noms -, occupée de défendre, avec une tunisienne du reste, le monde animal en voie de destruction, et célèbre Poutine défenseur des espèces menacées, elle n’a point tort, mais les affairistes de France 2, qui se disent journaliste, comme les conservateurs de l’analphabétisme se prétendent des maîtres d’école, de lui donner une gifle par écran interposé, en présentant le Président aimé des vrais Russes comme un chasseur, un Nemrod du Nord ! Hélàs, la Voix de la Russie dénonce le mensonge, soit la volonté de dire le contraire d’une vérité que l’on connaît ! Le fusil dans la main de Poutine est un fusil à tirer des seringues hypodermiques pour anesthésier l’animal, en l’occurrence un tigre sibérien, espèce pourchassée par ces fameux - n’en doutons pas - milliardaires démocrates émancipés par leurs pauvres parents de 1917 !

Je crois que cette dénonciation en règle des menteries ou forgeries et truquages d’images donnent raison à la présentatrice russe qui avertit nos compatriotes et les francophones extraexhagonaux que les journalistes « cocaïnomanes » (nous lui laissons la responsabilité de ce renseignement, mais une personnalité défunte récemment, du petit écran, était connue pour cela et néanmoins adulée – « prennent l’argent dans les poches des Français et les prennent aussi pour (nous dirons en atténuant son propos assez fort et combien exact !) des idiots » !

Il y a de quoi se réjouir de voir et entendre une femme –comme l’aurait fait le Figaro de Beaumarchais- dire sa vérité, réinformer, recadrer, remettre quelques vertèbres de notre colonne d’information en place ! Mais une conclusion s’impose aussi, bien plus grave, et qui pourrait aller au-delà de ce que M. Vernochet, dans un pamphlet bien travaillé, « Iran la destruction nécessaire » a néanmoins sous-estimé : la véritable fracture mondiale est entre l’immensité de la Russie renationalisée – pour ainsi dire - non plus cosmopolitique et coiffée de bonnets soit de néo fascisme stalinien, soit de libéralisme eltsinien, mais du bon sens ; celui qui veut qu’un pays repose sur sa base, tels des gens, non pas des cocaïnomanes dépendants, qui marchent avec assurance ! Cela implique le sérieux et non le paradoxe du comédien, dont parlait le philosophe Diderot ou Sartre qui l’a imité, de celui qui joue à être quelqu’un et est incapable de l’être véritablement !

L’effort de la propagande « occidentale » « est d’exclure la Russie du projet de North et South Stream, de l’ Europe ! Mais cette Europe là, pas plus que l’image d’un Poutine abatteur de gibier, est fausse ou incomplète. Ceux qui suivront cette émission hebdomadaire de la Voix de la Russie, constateront qu’à l’irréalisme de notre Président à la traîne des USA et qui optimise l’année 2013, est opposé le réalisme de la Russie et de l’Allemagne.

Et le jour n’est pas loin ou des émirs français - tout comme leurs homologues du Qatar qui diabolisent l’Iran et la Syrie et les veulent extraire de la communauté musulmane - voudront (le journal « Le Monde » s’y emploie déjà). retrancher de l’Europe « des peuples » (comme l’émir Mélanchon s‘y emploie ! – en sus de la Russie l’Allemagne, ennemie héréditaire, et qui reprend en effet la politique du Chancelier Bismarck, le même – ceci à l’adresse des lecteurs musulmans et surtout turcs et iraniens - ouvrit dans Strasbourg (ré)occupé par l’Allemagne les chaires d’iranologie et de turcologie, en sus de l’arabe et de l’indienne existantes !

C’est ce genre de politique que le conflit des civilisations imaginé par les laboratoires des USA, et qui devient une prescription de notre régime hollandien, veut annihiler. Mais Russie et Allemagne ont l’expérience historique pour elles, ce que n’a pas le patron US de nos journalistes et acteurs du théâtre politique néo-hollywoodien !

Qu’en penserait le tigre de Sibérie ? Regardez sur la Voix de la Russie dans les mains de Poutine !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier