Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Le sens des mots
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Le sens des mots

lundi 26 août 2013, par Pierre Dortiguier

Chacun entend traduire à sa propre lanterne
Ce qu’il reçoit du Ciel, dont il a oublié
L’expéditeur, l’endroit, les mots que lui destine
Celui qui a écrit et reste publié
Dans des livres sacrés, mais des mains sacrilèges :
L’on confond lieux et dieux, le Pirée devient homme*
L’Egypte a un trône où l’on rend des hommages
Au conducteur spatial, au Pharaon** surhomme !
Et tout va empirer quand l’on nous assène
Que des milliers d’années ont vu des idolâtres
Avec des cultes affreux ignorer qu’un Dieu règne
Et apporta ses lois, et que partout des lettres
Du Mexique à l’Euphrate, et gravées dans la pierre ;
Accompagnées de croix aux formes régulières
Répètent les noms d’E, Cot***, soit une prière
Au retour des aïeux dont sont les divers pères
De races immigrées au dépôt terrestre****
Dont il faudra sortir, sinon disparaître !

* Cf. Livre IV, fable 7 de La Fontaine « Le singe et le dauphin » : « le nom d’un port pour un nom d’homme » le singe est sauvé par le poisson dauphin et celui-ci lui demande, comme le singe vient d’Athènes et qu’il l’a pris pour un homme, un Athénien, avec l’équipage grec, comment il trouve le port Le Pirée, et le singe lui dit que c’est un homme important qu’il apprécie !

** Ce nom signifierait, pour un chercheur allemand, « fahr aus » partez, du verbe fahren, ou führen, conduire, comme dans l’anglais farewell

*** « Cot » se retrouve dans les noms mexicains pour dire Gott ou God

**** Une légende des anciens Persans dit que l’homme fut rejeté dans une planète très éloignée du Paradis, et ce fait est rapporté par le philosophe Kant, en note d’article.

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier