Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > La mort des Yezidi
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

La mort des Yezidi

dimanche 17 août 2014, par Pierre Dortiguier

Le même étouffement de la culture ancienne
Aurait, dit-on souvent, causé l’expédition
De l’avare Colomb en cette terre indienne
Pour taire du soleil l’antique adoration !
Il est vrai que l’Histoire est encore faussée,
Que le dieu puissant Mechicot*, en un mot
Qui sent fort l’allemand, vit sa force abaissée
Par un peuple crédule et devenu très sot ;
Pour le couvrir de honte il fut diabolisé,
Et l’on imaginait des millions de victimes
Dont le sang ruisselait dans un canal creusé
Sous un autel affreux, sans parler d’autres crimes !
La lumière en effet, pour les fils de Saturne
Serait-elle une gêne ? Et offusque certains
Perroquets, dont un Phénix conta à Formosane,
Dans Voltaire moqueur*, qu’ils sont nos sacristains
Et répètent à l’envie ce qu’ils n’entendent guère,
Persuadent aux brigands d’assassiner l’Indien,
Comme ces Yésidis dont un Ange est le père
Avec sept compagnons dont le seul entretien
A fait un Zoroastre et donné au Coran,
Épreuve de Dieu même, un verset lu dans Nour***
Et du Christ incertain, dont l’Église est l’écran,
Une lumière d’or qui est votre séjour
Quand à Bali enfin, une danse savante
Instruit en habit d’or celle qui est dévote.

* Mexico, prononcé Mec(x)hico, serait le puissant Dieu, ce que le vieil allemand entendait par der mächtige Cot ou Gott, « les gens ne formaient à l’origine qu’une seule communauté », lit-on dans la sourate dixième « Jonas » (qui commence par les mot Alif, Lam, Ra inintelligibles aux perroquets de notre république des oiseaux), et dont les mercenaires de la C.I.A et les robots du Mossad viennent de détruire le sanctuaire.

** Dans son conte merveilleux « La Princesse de Babylone » 1768, paru sans nom d’auteur à Genève. « A propos, mon cher oiseau, lui dit la prince, y a -t-il une religion chez les Gangarides ?- S’il y en a une ? Madame nous nous rassemblons pour rendre grâces à Dieu, les jours de la pleine lune... Nous remercions Dieu de tous les biens qu’il nous a faits. Nous avons surtout des perroquets qui prêchent à merveille. » (III.)

*** « Allah est la Lumière des cieux et de la terre. Sa lumière est semblable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un cristal et celui-ci ressemble à un astre de grand éclat », Verset 35 de An-Nour, 24ème sourate !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier