Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > La complainte d’Erhard Landmann
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

La complainte d’Erhard Landmann

lundi 29 juillet 2013, par Pierre Dortiguier

D’origine flamande, prétend-t-on, et saxonne, ce chercheur en langues amérindiennes a publié sur internet de nombreuses dissertations et un ouvrage sur le bouleversement d’une vision du monde apporté par sa thèse de l’origine universelle et unique de la langue, dont l’Allemand moderne serait la forme la plus simple, et l’ancien haut allemand, la mieux conservée.

Peuples trop agités par d’infâmes sermons
Qui vous leurrent de mots mal traduits avec soin,
Restez près de Babel, étrangers aux démons
Déformant le langage apporté de si loin,
De la Galaxie Od et la planète Hunga
D’où émerge le Turc avec son faux Othman,
Dont il fait un héros, et qui Vienne assiégea !
Et craignez bien ces fées tout château endormant
Par leur fluide savant, mais remerciez les bonnes ;
Elles vont à vos devants, ce sont les dames blanches,
Elles ont pris de Marie, abrégé de Marianne,
Ou la grande ancêtre, un visage sans tache !
Le nom du mois de Mai, renvoie aussi là-haut
Dans ce lieu de Maya ignoré des auteurs
Qui citent sans savoir, et ne sont qu’un fléau
De ce Fisc ou Poisson d’où sont nos percepteurs !
Tel est ce féodal qui peut se lire ainsi
Les fées de od (im All), dans ce bel univers
Que l’on descend sur terre et réduit sans merci
Par des chronologies de royaumes à l’envers !
Alexandre [1] n’est point ce conquérant si jeune
Pour être aussi glorieux sur la terre d’Asie,
Son nom dit l’envoyé que cet Ali désigne
Et ne vaincra jamais que notre hypocrisie
Comme aussi Madeleine installée dans le Ciel
Magdalena [2], fille Magd, Al, non ! démentiel !

Notes

[1] La plus ancienne forme est Aleksandu, soit l’envoyé ksand, forme archaïque le l’actuel allemand gesandt, envoyé de Dieu E (qui est pour ce chercheur le nom universel de la divinité, d’où la formation de E LI ou Ali peuple (li, que l’on trouve en Chine, dans l’allemand leute, le russe lioud, - le peuple de od - le grec laos) : "Take the example of “Alexander the Great”, he is said to have performed in at 333 Issos battle against Persians. Alexander was not a Macedonian ruler. The oldest known form is “Aleksandu”, a messenger from the world all of which jul”. The Tibetans call their country still “Bodyul” and himself the “Bodas”, german Bote, messenger, ambassador. For this messenger from the “Jul”(Christmas in Swedish) “Buddha, Boddha the messenger” and was therefore familiar with his “religion") etc.

[2] Fille ou fée, dame, au dela (ena) dans le tout (Al) cf Magdebourg etc

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier