Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > L’Iran céleste ou l’Uranie*
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

L’Iran céleste ou l’Uranie*

mercredi 7 mars 2012, par Pierre Dortiguier

Hildegarde** est nommée la pieuse nonne,
De la ville du Rhin et sert à quelque fille,
D’évoquer par ce mot, en qui -gard, « garden » sonne,
Ce parfum de jardin que la Perse distille.
La Perse, dites-vous, et non point cet Iran,
Où le I initial en flexible voyelle***
Doit être Uranie où la muse d’antan
Qu’Apollon fait danser dans sa ronde éternelle !
Laissez-moi insister de traduire Uran,
Origine de ceux qui nous portèrent ici
Et qui disaient jardins, non comme à Téhéran
Où je revois vos pas, mais le lieu très précis
Qu’était la planète où les ancêtres étaient,
Et aussi la plus belle, que l’Iranien connaît,
L’appelant paradis, et où des doigts goûtaient
Avec votre appétit, sur l’arbre qui renaît,
Des mets si succulents que Muhammad réclame,
Dans son voyage astral dont vous êtes la flamme !

*Uran est une ancienne forme d’Uranie qui est une planète et aussi la muse des sciences astronomiques dans la mythologie grecque. Ouranos étant le ciel, avec la même signification : l’origine (Or, ur) d’où viennent (aus) les ancêtres (en allemand « Ahne », qui aurait donné les noms d’Anne et Hanieh).

** Hildegarde de Bingen, qui est légendaire et aurait écrit sur les plantes, et indiqué des manières de guérir.

***les voyelles a e i o u équivalent dans les noms anciens.

Il semble que par jardins étaient désignées les planètes, et ainsi le paradis ou jardin d’Allah, dans un ciel supérieur. C’est ce que représenteraient certains motifs anciens du « tapis persan ». Dans cette hypothèse le nom d’Iran, étant Uran, serait identifiable au ciel !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier