Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > L’Afghan
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

L’Afghan

jeudi 29 mars 2012, par Pierre Dortiguier

La porte s’ouvrira, puis vous apparaîtrez,
En quel temps, Dieu le sait, mais le sort voudra
Que je ne reconnaîtrai celle que vous serez !
Quoique le coeur sente, la Raison le perdra,
Car il reste enfermé dans un corps dit physique,
Qui est mu et s’agite, comme sur ce grand axe,
D’abscisses et ordonnées dénommées algébriques !
L’équation montre un point où quelqu’étant se fixe.
Ce Dieu géomètre que Descartes introduit
Sur la scène moderne, précise notre moi
Qui croit être éclairé par le nombre produit
De facteurs trop constants pour former une foi !
L’évidence y suffit, et qui jamais pourrait
Espérer dans la forme où je vous vois sourire
Retrouver votre nom, votre port, votre trait
Supérieur aux mortels et que votre Ange admire ?
Vous croirez un Afghan qui retourne appauvri
Dans sa patrie guerrière et très longtemps meurtrie,
Mais vous serez toujours par un père chéri
L’enfant d’Aryan du nord qu’un Destin a pétri
Sous quelque Ciel que l’Amour vous transporte
Celui qui vient d’Allah ne trouble ni d’inquiète !
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier