Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > L’Achoura dans le cœur
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

L’Achoura dans le cœur

mardi 4 décembre 2012, par Pierre Dortiguier

L’Achoura dans le cœur, est comme ce terrain
Partagé en deux camps non loin de l’Euphrate,
Mais le pays que trace au public le forain*
Me semble se situer dans l’intime limite
De nos pensées perdues, comme un champ de bataille
Avec ses soldats morts et des corps désarmés
Que l’on cache au soleil pour que l’âme s’en aille
Et nous laisse incertains si Dieu nous a aimés !
Cette pensée n’a point un goût de sacrilège,
Et quand je te verrai, ô splendeur iranienne,
Même au fond des années, brillera ton image,
En un foyer divin, qu’Allah ainsi maintienne !
Je rèverai alors de la nuit héroïque,
Où les murs tapissés d’écriture ancienne,
Relevée par le rouge et le vert nostalgique
D’un temps rendu si pur par la geste lointaine,
Acclamaient les vaincus qui ont gagné le Ciel,
Cependant que Yézid guerroyant en Syrie
Excite contre Hossein son si perfide fiel !
Quand seras-tu éteinte, exécrable furie ?
Je vois la belle forme enveloppée d’un voile
Et son dos si parfait devant Dieu est parole !

*Forain, car les scènes de l’Achoura, dont le champ de bataille de Kerbala, sont représentées populairement sur des stands de foire, sur les trottoirs !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier