Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Je vous vois de blancheur...
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Je vous vois de blancheur...

jeudi 23 août 2012, par Pierre Dortiguier

Je vous vois de blancheur colorer le visage,
La tête couronnée par ce qui seul convient
A la race ancienne, dont on ne sait l’âge
Mais sans qui ne serait l’Iran qui vous soutient :
La pureté du blanc qu’entoure le rouge,
Comme un fil dessinant la vie qui nous traverse,
Est d’unir les couleurs* que le noir seul partage :
Et de ce sacrifice, s’offre la vue diverse,
Celle de ce violet qui doit rester discret
Car il est à la terre et a sa gravité,
Contre lui en montant, que l’on sent en forêt,
Est ce vert ou le rose au parfum réputé
Pour éveiller les sens au plaisir délicieux,
Cependant que plus haut, dominant le plateau
Sur lequel s’étendaient vos aïeux audacieux,
Et où l’on observe brouter quelque troupeau,
Mes yeux se transportent vers la belle montagne
Dont la coiffe neigeuse de vous est la plus digne

* La théorie des couleurs de Goethe dit que le blanc est non l’absence mais la somme des couleurs dont la part opposée, le noir, selon son rapport, crée les autres couleurs. C’est une vue "dualiste" qui est inspirée de l’ancienne philosophie persane de la Création et de l’Art. Ormuzd qui serait la blancheur totale est attaqué par un principe opposé d’où sort la variété, la souffrance et la beauté, la mort, et la naissance etc. Le Blanc serait l’éternité supérieure que la noirceur colore !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier