Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > J’ai rêvé deux rivières
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

J’ai rêvé deux rivières

dimanche 27 janvier 2013, par Pierre Dortiguier

J’ai rêvé deux rivières entourant une ville,
Et mon regard baignait sur les bords de la France
Que l’on voit sur la carte en forme de presqu’île
D’un beau cap d’Occident où notre Asie s’enfonce !
Il y a des Atlantes* un Océan brumeux,
Qui s’étend sur la côte que l’on dit de vermeil**,
Il frappe la Bretagne et tant de malheureux
Noyés dans des vagues absorbant le soleil !
Mais je retourne au lieu que je fixe en mémoire :
Quel est cet endroit où conduiront mes pas,
Serait-ce de l’Iran une lointaine terre,
Comme lui, un séjour, où prendra son repas
Mon âme exaltée et patiente à la fois
Et donc la volonté héritée de nos rois.

*Atlante : ancien peuple disparu qui a donné son nom à l’Océan atlantique.

** C’est une liberté ou licence poétique car la "côte de vermeil" désigne la cote catalane, le Roussillon sur la méditerranée, que fréquentaient aussi les Atlantes ! La "côte d’émeraude", nom récent, est située au nord de la Bretagne ! il faut nommer la cote basque, sur l’Atlantique dont Biarritz est une perle !

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier