Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Fatemeh Zahra, qualité de l’astre
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Fatemeh Zahra, qualité de l’astre

vendredi 14 février 2014, par Pierre Dortiguier

Dans l’astrologie ou astronomie perse et arabe, pour ne pas dire universelle, la planète Vénus brillante est dite Fatima Zahra, et comme la pensée allégorise, car tout "symbolise avec tout", selon la formule allemande française de Leibniz, dans notre "Grand Siècle" (17ème de la chronologie chrétienne formée en 1583, ou calendrier grégorien) et que dans une partie se retrouve la constitution du tout qui l’enveloppe, il convient d’appuyer, comme dans la prière connue de Fatima, la prescience divine aux générations qu’il crée par sa volonté.

Dans le cloaque immense où pataugent les faibles
Ainsi que se présente aujourd’hui l’inculture,
Chaque esprit méprise la sagesse des fables
Et sans voir les cieux croit Vénus adultère
Car le poète a mêlé ses bras à ceux de Mars,
Comme tout bon berger l’observe savamment,
Car est-il plus sagace et expert en nos arts
Qu’un pasteur parcourant le stable firmament ?
Aussi voit-il Zahra, brillante Fatima
En cette mère ancienne des hommes et des dieux,
A savoir des deux mondes où Dieu même affirma
Sa nature invisible offerte à tous les yeux ;
Rome, espace du droit, Byzance avant elle
Que l’on nomma Troie, qui demeure indécise,
Sur terre ou au-delà dans la Mer éternelle,
Est peuplée de tels anges à la forme exquise
D’Hélène ou de celles qui entouraient Ali,
Car ce nom est ancien, et les juifs fort discrets
En nommèrent un prophète* accentuant cet oubli
Que Dieu est reconnu par ce terme sacré
Sous d’autres lieux situés face à l’Atlantique
Car Dieu n’est vraiment grand que s’il est Tout unique.

*le prophète Élie.

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier