Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Faezeh au Norouz !
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Faezeh au Norouz !

mardi 12 mars 2013, par Pierre Dortiguier

Les Persanes d’antan donnèrent une amirale(1)
Si j’en crois les auteurs de livres trop anciens
Pour être crus d’emblée, seulement sur parole !
L’idée a pu venir d’académiciens(2)
Qui rêvent d’un passé, et échangent leurs places,
Se félicitent en chœur, jalousant en secret(3)
Ceux qu’ils pillent ardemment, en effaçant leurs traces !
Leur Iran est moins vrai que ce plaisir concret
Apporté par Norouz, qui s’avance au printemps,
Le début apparaît quand le Bélier s’annonce
En constellation(4) dont la place a longtemps
Marqué le lieu sacré du premier sacrifice :
Lorsqu’ Ibrahim voulut conduire au saint bûcher
Son fils, le soi charnel, d’un sang héréditaire ;
Et qu’Allah ordonna de plutôt détacher
L’animal descendu du trône constellaire(5) :
Chaque fête annuelle est pour moi la vision
De votre âme ravie des S en succession(6) !

1- L’Histoire ancienne de l’Iran parle d’une femme amiral.

2 - Six syllabes. Alors qu’"ancien" est de deux aujourd’hui, et à l’âge classique était de trois.

3 - Balzac disait qu’on ne hait bien, que lorsqu’on pratique la même profession !

4 - Six syllabes en règle poétique.

5 - Constellaire est un néologisme (un nouveau terme) ; la constellation du Bélier qui est dans les jours du Norouz est celle de la prédominance de la volonté, du moi, en première "maison" du dénommé Zodiaque, avec ses douze maisons achevées par la constellation du Poisson. Le sacrifice du Bélier est allégoriquement celui du moi qui est offert à Dieu, pour laisser le soi (self) continuer de vivre.

6 - Placement des mets sur la table du Norouz commençant par S.

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier