Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Ce ne sont point des roses
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Ce ne sont point des roses

jeudi 23 août 2012, par Pierre Dortiguier

Glaïeuls dans un vase, 1874-1875, P.A. Renoir
Au prince de Parme, son précepteur contait
La fantaisie suivante : une statue dotée
D’un sens unique et fort, devant des roses était,
Et son âme sourit par l’odeur habitée !
Ce fut l’idée simple que je reçus aussi,
Et mon étonnement puisé dans le livre
De l’abbé Condillac se voit dans ce souci
Qui cherche le parfum dont Allah fait revivre !
Mais vos fleurs accompagnent un visage étonnant,
Car ce sont ces mortelles inspirées par vous-même,
Glaïeuls épanouis dans l’été fécondant
Qui cèdent au regard que votre front anime,
Car il est éternel dans sa joie invisible
Eveillant un monde plus que beau : aimable !
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier