Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > As-sa’dain
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

As-sa’dain 

Les deux étoiles du bonheur

vendredi 30 mars 2012, par Pierre Dortiguier

Ceux qui cherchent des signes et croisent un regard
Ont une vue trop floue du plan qu’est le visage,
Aussi retiennent-ils quelque sourire hagard
Pour que triomphe en rêve une raison trop sage !
Le Ciel n’est point ainsi : il nous trace une ligne,
Et démontre par là qu’il est un temps d’horloge,
Où les aiguilles sont l’antique Proserpine
Qui sortait au printemps de l’infernale cage
Où Pluton la retient par un désir menteur,
Inventé par la fable, mais figurant l’hiver
Qui protège les graines dont la Vierge est l’auteur,
Diane notre ancêtre, cruelle à tout pervers !
C’est au temps de Norouz que je vois scintillants
Dans un rapport direct, en haut Vénus la grande
Régnant disait l’Ancien, par ses aspects brillants,
Sur l’hémisphère nord, marquant comme une abside
Et loin d’elle en dessous le Marduk-Jupiter
D’une puissance sage que l’Iran appela
Hurmuzd communément, et l’arménien–ter
A le sens de maître, que Mithra rappela !
Mais la lune de Mars, de Vénus est plus proche,
Et son bonheur aussi à cet astre s’accroche !
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier