Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles philosophiques > Adieux furtifs
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

Adieux furtifs

dimanche 21 décembre 2014, par Pierre Dortiguier

Il reste en ma mémoire un signe éclatant,
Celui de mes adieux à la brune coiffée
Qui agitait ses doigts, un moment s’arrêtant
Sur mon regard perdu, jeté sur une fée
Comme je vous ai vue, en ce premier instant
Où mon esprit vaguait sur la pièce encombrée
De fils et caméras, près d’un monde important
Qui admirait muet, votre taille cambrée !
Mais les salutations ravissent davantage,
Et je revois toujours ce couloir du bureau
Quand vous leviez la tête et donniez cette image
Du soleil se posant sur le froid d’un barreau !
Elle est restée en moi, en quittant Téhéran,
Et puis Dieu a voulu, pour éprouver mon âme
En brûlant ses scories, la plonger dans l’Iran
Des bords de Caspienne jusqu’au très saint abîme
Du tombeau de Reza, ouvrant sur le néant
De nos rêves mortels, devenus cœur aimant.
 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier