Antipositivisme
Pierre Dortiguier
 
Accueil du site > Mes travaux > Articles politiques > A mes concitoyens sur les allées maçonniques de la ville !
 
 
Sites
 
Divers


Contacter Pierre Dortiguier

Plan du site
 

A mes concitoyens sur les allées maçonniques de la ville !

lundi 16 juin 2014, par Pierre Dortiguier

Quand vous lisez le nom des Allées toulousaines Charles de Fitte, ou que vous remontez l’avenue Jean Rieux, à la Côte Pavée de la ville rose fortement teintée d’italianisme, - où ont été autrefois persécutés les capucins dont le charitable Père Antoine fut le plus connu, mort en odeur de sainteté - , ou encore le boulevard Deltour ou la rue Jean Chaubet, ou les allées François Verdier - mort dans la Résistance dernière à l’Allemagne engagée, tout comme le Japon, contre l’Angleterre et les USA -, vous ne vous dites pas : ce sont des maçons, des gens de la franc-maçonnerie, et obscurs ou non, ils sont et demeurent actifs.

Mais actifs à quoi ? A distribuer des secours à des miséreux ? A former un réseau d’influences ? Ce sont des savants et des connaisseurs de mystères, direz-vous ! Et quoi ! Tous ces magistrats et employés toulousains d’adoption, comme le catalan Jean Chaubet, étaient-ils des savants ? Non mais des membres d’un corps, peut-être ancien par le nom puisqu’ils disent avoir des instruments de maçons de cathédrales dans leurs réunions, mais à l’époque contemporaine ils ont, selon leur mot, popularisé par un des leurs, Léon Bourgeois, premier Président de la Société des Nations, une solidarité entre eux, ils prétendent, avec leur maître Ragon auteur d’un catéchisme maçonnique, que les trois couleurs du drapeau républicain (bleu, couleur de l’apprenti etc.), que la République, que la colonisation et la décolonisation sont leur œuvre ; la laïcité aussi qui fait que l’incrédulité s’est développée, vite rattrapée par le bas niveau intellectuel des écoles dites de la République !

En revanche, si vous voulez entrer dans la « République des camarades » (selon le titre fameux du pamphlet de Renaud de Jouvenel en 1914), vous voyez toujours s’agiter le drapeau des frères, et c’est ce drapeau qui est celui de la troisième devise de la République depuis 1848 : la Fraternité !

Un procureur courageux a voulu faire le ménage, pour nettoyer les Palais de Justice, à commencer par Nice ; il a dû renoncer, car cette organisation est non pas unique, car il y a des obédiences, c’est-à-dire des centres auxquels il faut obéir aveuglément, mais puissante ! Le centre est à Londres, dit-on, oui, mais les maçons sont très nombreux aux Etats-Unis ; et sur le sang des soldats américains et allemands tombés en Normandie, on peut lire sur un monument US triangulaire, en latin, « Ici commence un nouvel ordre du monde  ».

Quand, au 18ème siècle, les Américains ont proclamé leur république, Washington et Franklin, et de nombreux membres ont défilé avec les tabliers en peau de cochon, pour célébrer la révolution maçonnique qui a l’ambition de régir le monde… Toutes les religions, chrétienne, protestante, catholique, orthodoxe, toutes les sectes musulmanes etc. ont condamné la maçonnerie comme un Etat secret dans l’Etat : celui qui entre et est accepté n’est plus libre, il doit exécuter ce qui lui est demandé, et c’est comme la drogue des arrivistes ; souvent on lui fait occuper un poste au dessus de ses capacités, pour mieux le tenir et s’il refuse de faire ce qu’on exige de lui, il a des ennuis sérieux, et le fait d’être maçon l’expose davantage ; donc attention, méfiez vous des maçons, et que les maçons naïfs se méfient de ceux qui les traitent en idiots utiles.

Des organisations comme la Trilatérale, le Siècle etc. sont des couvents ou à l’anglaise, convents maçonniques, où est préparée la révolution de demain qui affaiblira les classes moyennes, rendra les pauvres encore plus pauvres et les escrocs encore plus riches !

Pour se dissimuler la maçonnerie se fait progressiste, elle attire des immigrés, des religieux, elle promet la lune, elle flatte le féminisme, elle assure des avancements dans l’armée, la police, de grandes entreprises, à l’université, mais au bout du compte, que devient un pays maçonnisé ? Comme les USA et la France, un pays qui vit artificiellement, trompeusement, par le copinage, sans base solide, avec une monnaie factice. Au bord de l’effondrement et toujours sur pied de guerre, prêt à frapper la Syrie, en créant une maçonnerie islamique comme le wahabisme en Arabie Saoudite, ou la Russie.

Toujours depuis 1720, le centre est Londres et Washington !

Un prêtre de Castres, non loin de Toulouse, l’abbé Barruel, jésuite et ancien maçon, dans un livre publié en français en 1798 à Hambourg « Mémoires pour servir à l’Histoire du Jacobinisme  » [1] a porté ce jugement sur l’égoïsme asocial des Franc-maçons, que «  très-empressés à secourir leurs adeptes, ils étaient d’un dureté extrême pour tout autre indigent  », tout comme d’anciens sectaires, et c’est cet orgueil ou mépris de la société réelle qui fait le malheur et le manque de cohésion sociale de notre pays, car tout se divise, les enfants sont élevés contre leur famille, le travail féminin est opposé au travail masculin dans une rivalité incessante et une rébellion arrogante, augmentant la confusion et le désordre total.

Dès qu’un homme politique par patriotisme ou par une saine réaction veut secouer l’influence maçonnique internationale, comme le fit De Gaulle, on lui prépare en 1968 une révolution colorée, comme aujourd’hui en Ukraine et demain dans nos villes pour affaiblir l’Europe, la couper de la Russie, et « ruiner la plupart de ses banques » afin d’effacer les dettes américaines, comme en a averti le conseiller économique de Poutine, Sergueï Glazief afin d’écouler les produits US ! Nos responsables ne peuvent y réagir, à cause justement de ces liens maçonniques internationaux et locaux !

Le symbole monumental adopté par la maçonnerie est la pyramide, comme celle qui est exposée inesthétiquement dans la cour de l’ancien palais des rois au Louvre de Paris, construite par un maçon chinois. Un programme dévastateur et sacrilège, et dans les lycées ou écoles, ce programme, cette pyramide fort laide se remarque dans la théorie bouffonne du genre sexuel qui est une rébellion contre Dieu et la Nature, l’égalité du faux et du vrai, la liberté de l’inhumain ou négation du divin ! Le désordre organisé ! Le cancer pour tous !

Notes

[1] tome second, 491pp., p.412

 
 
 
Publications récentes
Publications par mois
 
Copyright 2011 Pierre Dortiguier